"La partie financière ne vient qu'à la fin !"

FINANCES... un gros mot pour la plupart des porteurs de projet.

Essayons de simplifier tout cela (en laissant de côté pas mal de détails).

LE RÉSULTAT D'EXPLOITATION PRÉVISIONNEL

Ce document vous permet de montrer que vous savez vous projeter dans l'avenir, de calculer le résultat qui permet d'assurer la pérennité de l'affaire, d'enrichir les investisseurs ou simplement de montrer que votre business model est pertinent.
Ce résultat est spécifiquement celui tiré de vos activités principales, c'est à dire de votre exploitation, en lien direct avec ce pour quoi vous avez créé votre entreprise, ce qui correspond à son "objet social" si c'est une société.

LE RÉSULTAT FINANCIER

Ce résultat ne concerne que la partie financière de vos activités et non votre d'exploitation.
Il est alimenté par vos opérations de financements, de placements ou de change de devises.

LE RÉSULTAT EXCEPTIONNEL

Dans le cadre d'une création d'activité le résultat exceptionnel peut généralement être laissé de côté car il ne concerne pas les activités principales ni la partie financière.

Exemple : un boulanger qui revend son véhicule de livraison enregistrera cette vente dans le résultat exceptionnel car ce n'est pas l'activité pour laquelle l'entreprise a été créée, cf "objet social". De même pour un garage automobile qui revend son informatique ou finance le club de foot local sans contrepartie (si son nom est inscrit sur le maillot de l'équipe cela devient une opération de communication, la charge devient une charge d'exploitation).

LA CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT (CAF)

Si vous avez compris que le résultat et la trésorerie sont la plupart du temps deux concepts complémentaires MAIS différents, il ne vous reste qu'un pas à faire pour admettre que ce fameux résultat ne vous informe pas sur votre capacité à rembourser vos emprunts : c'est le but de la CAF.

LE PLAN DE TRÉSORERIE

Vous pouvez gagner de l'argent mais manquer de trésorerie. Certaines entreprises savent générer des affaires mais ne peuvent les mener à bien faute de trésorerie. C'est aujourd'hui le nerf de la guerre et la raison pour laquelle trop d'entreprises ferment leur porte.
Bienvenue dans le monde étrange de la finance d'entreprise !
Comme résultat et trésorerie ne sont pas forcément identiques il est important de prévoir puis de suivre l'évolution de votre trésorerie.

LE BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

Vous avez des stocks qu'il vous tarde de vendre.
Vous avez vendu aux clients et vous attendez qu'ils vous paient.
Pendant ce temps vous savez que vous allez devoir payer vos fournisseurs rapidement, et les salaires, et les charges...

C'est cela le Besoin en fonds de roulement : quel est le décalage entre tous ces éléments et est-ce que cela va générer un besoin à financer ou au contraire un excédent de trésorerie ?

LE PLAN ET LE TABLEAU DE FINANCEMENT

Ces documents permettent de montrer comment vous allez financer l'ensemble des besoins liés au lancement de votre activité puis à l'issue de la première année

Il faut en distinguer les deux formes :

  • le plan ressemble à ce qu'un particulier peut faire lors de l'achat de sa résidence principale pour vérifier qu'il ne manque pas de financement au départ du projet et que tout pourra être payé,
  • le tableau, plus complexe, permet de prévoir comment les besoins de long terme seront financés durant la première année.

On oppose donc deux visions : l'une statique (au départ du projet) et l'autre dynamique (durant la première année).